fbpx

Le chemin de halage

Profitez des berges de Seine de Saint Germain Boucles de Seine pendant le confinement #2

Contrairement à la première fois, durant cette nouvelle période de confinement, l’ensemble des parcs, jardins, forêts et berges de Seine sont accessibles.

Vous avez la possibilité de vous balader, de courir, de faire un activité « cardio », du vélo dans la limite de 3h et dans un rayon de 20km autour de chez vous (à vol d’oiseau !).

Donc si vous avez la chance d’habiter à proximité de notre belle Seine, n’hésitez plus et venez profiter de ses reflets tant que la météo est encore propice !

Quoi de plus sympa qu’une balade en bord de Seine ? A Saint Germain Boucles de Seine, pas moins de 10 communes jalonnent le fleuve via le chemin de halage. Historiquement, les péniches chargées de matériau étaient tractées ou « halées » depuis les rives au moyen d’une corde tirée autrefois à force de bras ou par des chevaux. Aujourd’hui, les communes, le département et l’association interdépartementale Axe Seine œuvrent dans la même direction pour réhabiliter l’ensemble du chemin de halage le long de la Seine de Paris à la Normandie.

De la plage de Sartrouville à La machine de Marly… des trésors disparus.

Saviez-vous que vers 1930, le quai de Seine abrita entre la rue Henri Dunant et la rue Jean Nicolle à Sartrouville une plage, longue de 70 mètres environ, disposant de cabines, d’un plongeoir et aussi d’un maître-nageur  ?! Cette modeste « station balnéaire » accueillit un club de natation : « Les Tritons », créé en 1931 par Émile Bazin. Chaque année la plage ouvrait le 15 juin. Il s’y tenait des manifestations sportives entre différents clubs régionaux qui attiraient du monde sur les rives de la Seine où l’on pouvait flâner à sa guise.

Aujourd’hui seul le parc Corbière au Pecq dispose d’une petite plage… Et il est interdit de se baigner dans la Seine… à cause de la navigation.

Détruite en 1968, la Machine de Marly, située sur la Seine à Bougival, suscite encore aujourd’hui la curiosité des visiteurs, certains sont même déçus d’apprendre qu’elle n’existe plus !

Une salle entière y est consacrée au musée du Domaine royal de Marly. De même, des bâtiments sont encore présents, le plus remarquable étant l’aqueduc de Louveciennes, avec ses 36 arches majestueuses, sur 643 mètres de longueur. La Machine de Marly s’intègre donc parfaitement dans votre découverte de la Seine et son histoire !

Fans de péniches et de bateaux ?

Au Port-Marly, stationnent sur les berges de la ville une quarantaine de bateaux-logements. On y trouve par exemple une péniche centenaire, la Fledermaus, péniche de travail reconvertie en annexe du musée Grévin ! A Sartrouville, la péniche La Talente abrite la société Smart Paddle, qui propose un espace original pour du co-working, des séminaires ou des réceptions privées…

A Chatou, sur l’île des Impressionnistes, le musée Fournaise possède une collection unique en Europe de bateaux de la Belle-Epoque, restaurés au fil des années par l’association Sequana.

Enfin, passez à la pratique avec le Rowing Club du Port-Marly, le Cercle de Voile des Boucles de la Seine à Montesson ou le Yacht Club du Pecq !

Nos coups de cœur depuis le chemin de halage