fbpx

Chemins des impressionnistes

Profitez des berges de Seine de Saint Germain Boucles de Seine pendant le confinement #2

Contrairement à la première fois, durant cette nouvelle période de confinement, l’ensemble des parcs, jardins, forêts et berges de Seine sont accessibles.

Vous avez la possibilité de vous balader, de courir, de faire un activité « cardio », du vélo dans la limite d’1h et dans un rayon de 1km autour de chez vous.

Donc si vous avez la chance d’habiter à proximité de notre belle Seine, n’hésitez plus et venez profiter de ses reflets tant que la météo est encore propice !

Vous pouvez par exemple, suivre en partie l’un des quatre parcours du Chemin des Impressionnistes, ces itinéraires de petite randonnée qui vous feront découvrir les paysages peints par les peintres impressionnistes. Au départ de l’île de Chatou suivez le circuit des impressionnistes jusqu’à Croissy-sur-Seine ou Carrières-sur-Seine. Depuis Le Pecq ou Louveciennes deux itinéraires de balade sont proposés, ils vous feront voyager dans le temps en appréciant les paysages actuels à la lumière du passé.

Le parcours Monet, de Chatou à Bougival via Croissy-sur-Seine – 4,25 km – 1h30

La Seine sera le fil « bleu » de votre promenade. Tout d’abord, du parc de l’Ile des Impressionnistes, vous passez sous le pont ferroviaire immortalisé par Renoir, puis sur le pont de Chatou qui traverse la Seine, en direction de l’église Notre-Dame. Après avoir longé la Seine, vous arrivez à Croissy-sur-Seine. En chemin, admirez les jolies villas de la fin du 19ème : chalet Suisse, palais des mille et une nuits, villa palladienne… Observez les détails dissimulés dans les façades. Ensuite, faites un détour à Chanorier : vous trouverez forcément de quoi vous divertir avec pas moins de 3 musées, 1 restaurant, 1 salle d’exposition… Si les Impressionnistes vous tiennent à cœur, la visite du musée de la Grenouillère, qui vous révèle l’histoire de ce célèbre café-flottant et la vie au temps de la Belle Epoque, s’impose ! Enfin, retour sur le chemin de halage pour atteindre le pont de Bougival, d’où la vue sur les rives de Seine vous enchantera ! En savoir plus !

Le parcours Pissarro, de Marly-le-Roi à Louveciennes – 3,8 km – 45 minutes

C’est parti pour ce parcours royal ! Commencez par le parc de Marly où le roi Louis XIV fit construire son palais, en toute intimité, à la comtesse du Barry. Cette dernière, était la favorite du roi Louis XV, installée à Louveciennes. Puis, vous poursuivrez votre chemin le long de l’aqueduc, pièce maîtresse de la Machine de Marly considérée comme la huitième merveille du monde ! Aussi, pour ne rien manquer de l’histoire de ces deux villes, prenez le temps de visiter le musée du Domaine royal de Marly. Et si votre promenade vous a donné faim, rendez-vous dans la Grande Rue ou place du Général de Gaulle à Marly-le-Roi, vous trouverez forcément votre bonheur avec ces nombreux restaurants… Ou faites un détour dans le centre historique de Louveciennes, blotti autour de son clocher… Egalement, sur la place de l’Eglise, le restaurant Aux Chandelles est une institution ! En savoir plus !

Le parcours Renoir, de Chatou à Carrières-sur-Seine – 3,6 km – 1h15

Profitez de l’ambiance conviviale du hameau Fournaise, la pépite de l’île des Impressionnistes à Chatou. Ici, profitez-en pour faire un tour au musée Fournaise, qui explique l’histoire de la famille à l’origine de la guinguette où Renoir, Maupassant et Caillebotte avaient leurs habitudes. Puis, en face, rendez-vous à la galerie Bessières, pour une plongée dans l’art contemporain ou saluez les passionnés et passionnants restaurateurs de bateaux de Sequana… Si vous prévoyez une arrivée en fin de matinée, vous pourrez déjeuner aux Rives de la Courtille ou à la Maison Fournaise, où Renoir a peint son chef d’œuvre le Déjeuner des Canotiers.

Ensuite, direction Carrières-sur-Seine ! C’est l’abbé Suger, abbé de Saint Denis, qui donne à la ville de Carrières son envol au 12ème siècle. En effet, la ville est truffée de carrières, parfois confidentielles, dissimulées sous vos pieds, ou à ciel ouvert, près du parc de la Mairie. Au gré des époques, elles seront exploitées pour alimenter les chantiers franciliens puis pour y cultiver les célèbres champignons de Paris. En parlant de champignons, restez déjeuner, en bord de Seine ou place du Marché un peu plus loin ! En savoir plus !

Le parcours Sisley, du Pecq au Port-Marly – 3,15 km – 1h05

Depuis le pont du Pecq, ne manquez pas la jolie vue sur l’île Corbière et le parc, véritable havre de verdure qui fait le bonheur des petits et grands. Au passage, saluez « les Dames du Pont » (sculpteur René Letourneur) Seine et Oise, nommées ainsi en référence à l’ancien nom des Yvelines. Non vous n’êtes pas en Egypte ! Ces pyramides majestueuses sont l’œuvre de l’architecte Roger Taillibert.

De plus, vous ne le verrez pas, caché dans la végétation, mais le château d’Alexandre Dumas vous domine. Encore un incontournable de notre belle destination !

Dans un second temps, une fois arrivé à Port-Marly, c’est Sisley et Pissarro qui prennent le relais avec leurs chef d’œuvres. Des témoignages vibrants de l’époque, que ce soit l’inondation de 1876 ou les débuts de l’ère industrielle. Puis, une pause s’impose dans l’un des restaurants qui vous entourent. Et pour terminer tout en douceur, empruntez « la passerelle », rejoignez le parc de l’Île de la Loge. En savoir plus !

Télécharger la brochure des Voyages Impressionnistes et découvrez tous les sites d’Île-de-France et Normandie

Vous avez suivi l’une de nos visites et souhaitez partager vos découvertes avec vos proches ? Téléchargez l’application WatchMcard et envoyez des cartes postales virtuelles !

Googleplay / Apple Store